Aerandir

Un monde où les guildes, les royaumes et les races se dispute le grand et riche territoire d'Aerandir.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'empereur Amras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amras
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 26
Race et âge : Hybride elfe et humain, 26 ans
Date d'inscription : 04/02/2008

Feuille de personnage
Race et âge: Humain/Elfe
Magie: Possède tous les types de magie qui sois.
Description physique: Est grand, maigre et porte des vêtements légers mais riche.

MessageSujet: L'empereur Amras   Sam 9 Fév - 17:46

Race:Hybride mi-humain et mi-elfe

Prénom et nom: Amras

Âge: 26 ans

Métier: Empereur

Famille de magie: aucune en particulier.

Pouvoir(s) magique(s):
-Télépathie: Permet aux Chanceliers et à l'empereur de communiquer par la penser. (À prendre en note que seul les Chanceliers et la famille impériale peuvent détenir ce pouvoir.)
-Créer des boucliers sphériques magnétiques le protégeant, lui et ceux qu'il veux, de presque tout;
-Comprend la langue des animaux;
-Mélodie de la pluie: attire la pluie pour de bonnes récoltes Very Happy;
-Téléportation: il peut se déplacer où il veut;
-Quadruple attaque: rayon composé des quatre éléments, le feu, l'eau, la terre et l'air. C'est un sort élémentaire de niveaux supérieur qui ne peut être évité même par les magies qui ne son pas élémentaire. Elle est si puissante qu'elle peut tuer une personne ou la fait entrer dans un long coma;
-Chants de la tempête et du feu: Un sort puissant engendrant un orage dans lequel Amras produit et contrôle le feu qui ne s'éteint pas pour cause de son intensité impressionnante;
-Perception: Est capable de voir comme un chat, et même plus.
(attention, ce n'est qu'une partie de ses pouvoirs)

Maitrise d'un arme: maitrise de l'arc et de la dague.

Arme(s): L'arc à flèches, de son pays d'origine, une dague et une épée des gardes qui lui disent que cela peut être utile même avec des pouvoirs aussi puissant.

Caractère: Il a un regard glacé, un air sérieux mais peux s'avérer très gentil. Il peut être très colérique par fois.

Physique: Assez grand et maigre, il a les traits généraux des elfes (oreilles pointus, démarche et agilité) malgré tout il a un âme et une manière d'agir tout-à-fait humain.

Signes particuliers: Par fois, un Harfang des neiges vole au dessus de lui.

Histoire:
Prologue
L'ancien Empereur
Dans son château, Elros s'était affairé à des documents qu'il devait lire et signer, puisque la plupart étaient des demandes faitent par le peuple sur des sujets et d'autres. Dehors, le soleil était haut dans le ciel. Le peuple de Basal s'était animé pour vendre et acheter une multitudes d'objets ayant plus ou moins de valeur. Du haut de sa tour, Elros pouvait les voir se balader sur la place marchande. Il se trouvait dans son bureau, une petite salle où la décoration était plus sobre, puisque rien ne devait briser la concentration de l'empereur. On frappa à la porte. Elros ordonna d'entrer. Un conseillé entra et referma la porte derrière lui et s'assit sur une chaise à l'avant du bureau de l'empereur.

-Puis-je vous donnez un conseil, empereur Elros?

-Bien posez-la.

-Votre Altesse commence à être vieux et vous n'avez point d'héritier, alors nous devrions faire venir tous les enfants humains qui ont de la magie et les enfants elfes qui possèdent plus de pouvoirs magique que la normal.

Elros réfléchit un instant. Il n'avait jamais eu de femme ou adopté un enfant pour pouvoir avoir un héritier, puisqu'il avait été absorbé par son travail.

-Dites aux gardes de partir à la recherche d'enfants magiques, lâcha enfin Elros.

Le conseillé se leva, salua l'empereur et quitta la salle. Mais avant qu'il n'est pu fermer la porte, un garde passa en coup de vent et entra dans la salle.

-L'un des soldas impérial s'attaque à un des mages!!! s'écria-t-il.

Elros soupira. Il était découragé par cette rivalité. Mais il ne savait plus quoi en faire...


Chapitre 1
Départ


Dans cette province d'humain, une famille hors norme habitait dans un village nordique. Cette famille était composée d'une mère elfe, d'un père humain et d'un enfant hybride de huit ans. Cet enfant s'appelait Amras. Il avait un physique d'elfe, une démarche d'elfe mais une âme et une manière de penser qui était typiquement humaine. Celui-ci jouait avec deux de ses amis. Malgré ses différences, il était accepté par tout ses camarades.

-Je vais faire quelques commissions je reviens! cria son père.

Il prit le chemin vers le centre des marchands. Les feuilles des arbres commençaient à rougir et le vent était fort. Le père s'arrêta devant une affiche avec le saut impérial. «L'empereur cherche des enfants magiques pour devenir l'héritier du trône!!!» y était écrit. Le père vit son frère, le garde-en-chef impérial. Il le salua avec respect.

-Es-tu au courant que l'empereur cherche un héritier? demanda-t-il.

-Oui, j'allais justement t'en parler pour Amras.

* * *


Avec ses amis, Amras jouait au ballon avec eux. Amras s'arrêta brusquement. L'enfant de huit ans pressentait que quelque chose allait arriver.

-Que se passe-t-il, Amras? demanda l'un d'eux.

-Quelque chose va se passer. Je ne sais pas si c'est positif ou négatif, mais cet évènement va chambouler une de nos vie...

Ses amis avaient apprit à lui faire confiance lorsqu'il avait un pressentiment. Amras vit son père arriver avec son oncle.

-Eledhwen!!! s'esclaffa-il en sautant dans les bras du garde.

Le père s'empressa d'aller faire part de sa découverte à sa femme. Celle-ci eu une larme qui tomba sur sa joue, mais elle accepta malgré tout. Elle se tourna et alla faire le sac de son fils adoré. Le père revint voir son fils.

-Amras, je dois te parler. dit-il.

Près de la maison, son père lui expliquait ce qui allait arriver. L'enfant baissa la tête et alla rejoindre ses amis.

-Maintenant on sait qui de nous aura un changement dans sa vie, dit Amras.

-Est-ce toi? demanda l'un d'eux.

-Que va-t-il se passer? rajouta un autre.

-Je vais à la province de Basal devenir héritier de la couronne impérial, mais je veux qu'on reste toujours amis d'accord?

Tous acquiescèrent en même temps. L'un lui demanda pourquoi partait-il maintenant et l'hybride lui répondit que la charrette partait cette journée et ne reviendrait plus. Amras prit la main de son oncle. Sa mère sortie en courant avec un sac en tissu elfique bleu. Elle lui donna et lui laissa un baiser sur la joue.

-J'espère qu'on se revéra un jour! dit-elle.

-Et Eledhwen, prends soin de mon fils. dit son père.

Tous se mirent à dirent au revoir pendant qu'Eledhwen et Amras s'avancèrent vers la charrette qui venait de s'arrêter à la maison voisine.

Chapitre 2
Nouvelle amie


Amras entra dans la charrette. On pouvait y voir qu'on avait ramené quelques enfants magiques. On ferma la demie porte. L'hybride s'assit près de la porte.

-Tout ira bien. voulu consoler son oncle.

Eledhwen se rendit à l'avant et commanda au conducteur de faire avancer les chevaux. Amras regarda ses amis et ses parent s'éloigner. Il retint ses larmes. Il avait la gorge serré et l'estomac noué. Jamais il n'avait été séparé de sa famille et de ses amis. Son père lui avait expliqué où on l'envoyait et pourquoi. Cela lui donnait confiance de savoir qu'il allait devenir un héritier du trône, mais une partie de lui voulait rester à Austra. Lorsque ses êtres aimés furent trop loin pour les distinguer, Amras voulu savoir se que sa mère lui avait laissé dans son sac, mais une jeune fille s'approcha de lui avant qu'il puisse ouvrir son sac.

-Bonjour! Je suis heureuse de voir que je ne serai pas la seule elfe ici. Maintenant nous sommes deux elfs qui puissent devenir héritier du roi, dit-elle, le sourire au lèvres.

Amras laissa passer un sourire forcé. La jeune fille s'assit auprès de l'hybride.

-As-tu des pouvoirs magiques? Car tu dois savoir que seul les enfants magiques son admit!

-Selon ma mère, j'en possède. Mais je ne les ai jamais vu à l'œuvre. répondit-il sèchement.

-Voyons! Tu dois certainement en avoir!

Elle fit apparaitre une petite étincelle qui fonça droit sur Amras. Celui-ci voulu se protéger de ses mains. Un boucliers magnétique se forma et l'étincelle disparu avec une petite explosion, ce qui attira les deux gardes.

-Eh! Pas de magie à l'intérieur.

Les deux enfants le regardèrent puis la jeune fille dévisagea l'hybride.

-Mon nom est Thelwyndia d'Aèr. Et toi?

-Moi c'est Amras d'Austra.

Chapitre 3
La lettre


Après avoir parlé de leur vie une bonne partie de la route, les autres enfants c'étaient endormit. Amras ouvrit finalement son sac. Quelques vêtements y étaient pliés, trois livres et une poche de la couleur de la nuit s'y trouvaient aussi.L'hybride lus d'abord les titres des livres puis détacha la corde qui tenait la poche fermé. Il en sorti une amulette. Elle produisait une faible lumière.

-Elle ressemble au mien, regarde! s'exclama Thelwyndia.

Elle lui pointa son amulette pendu dans son coup. Elle produisait la même lumière seulement leur forme était différente.

-Cela vient de ma mère, elle disait qu'elle allait me protéger et décupler mes pouvoirs, ajouta l'orpheline.

Amras vit une page de parchemin enroulé sur la corde. Il la lut avec attention.

Mon très cher fils, je t'écrit cette lettre le plus rapidement possible pour que tu puisse partir accomplir ta destinée. Oui j'ai su que tu allait partir devenir héritier, car, avant de partir vivre à Austra avec mon âme sœur, ma mère, qui avait le pouvoir de lire l'avenir, m'a décrit mon avenir ou plutôt la tienne. Elle avait vu juste pour ton départ mais elle ne savait rien du dévellopement du teste que tu vas suivre durant dix ans. Elle disait que les dieux lui bloquait cette partie du futur. Moi je souhaite que ce soit toi l'héritier du trône, alors je t'ai donné quelques outils pour t'aider à passer ces épreuves. Le premier livre indique les pouvoir de l'amulette. Le second est écrit de ma main. J'y ai écrit comment tu pourras utiliser tes pouvoirs car je n'ai eu point le temps de te l'enseigner moi-même. Le troisième est vide pour que tu puisses y écrire un journal, celui de ta vie. Pour le reste, je te fais entièrement confiance, mon petit elf chéri. Je t'aime et je t'aimerai toujours de tout mon coeur. Ta mère.

-Qu'est-ce qui y est écrit? lui demanda Thelwyndia.

-C'est un message de ma mère. lui répondit Amras, d'une voie triste.

Le soleil commençait à se cacher derrière la falaise de Lumiéra. Eledhwen désigna donc les tours de garde et décida de conduire les chevaux avec l'autre garde et le conducteur.

Chapitre 4
L'attaque


Tous finirent par s'endormir. Amras s'était endormit assis sur le banc, la tête de Thelwyndia sur son épaule. Seul Eledhwen montait la garde. Les rayons de la pleine lune illuminaient la route. Tout à coup, une ombre passa au dessus de la charrette. Celle-ci attira l'attention du chef des gardes impériaux. Il leva les yeux vers le ciel. Il ne vit que la lune et les étoiles. Il se dit que ce n'était que la fatigue qui le faisait halluciner... Soudain, une force invisible fit renverser la charrette. Tout les enfants furent projetés hors de celle-ci. Amras, coucher sur le dos, sur le sol froid, ouvrit les yeux et la première chose qu'il vit ce fut un démon. On ne voyait pas vraiment ses traits diabolique mais le jeune hybride vit tout de suite se qu'il allait faire. En se levant sur ses genoux, il prit le corps inerte de Thelwyndia d'un bras et de l'autre, il le tendit vers le démon. Il utiliserait donc le seul pouvoir qu'il connaissait pour les protégers. L'Austien eût peur que cela ne fonctionne pas. Il avait peur de perdre Thelwyndia puisqu'elle était devenue très proche de lui... Le démon ailé percuta le bouclier magnétique et recula, puis une lumière rougeâtre apparue dans ses mains et se dirigea très rapidement vers les deux enfants mais le rayon disparu au contacte du bouclier. Pendant un instant, Amras cru qu'ils allaient se faire attaquer une nouvelle fois, mais une flèche transperça le démon. Celui-ci vola vers la province de Lumiéra et probablement vers l'océan. L'hybride chercha d'où venait la flèche. Il ne voyait que son oncle vérifier si tous était bien vivant, l'autre garde et le conducteur essayer de relever la charrette, il leva les yeux vers le ciel. Une ombre y flottait. Celle-ci avait la forme d'un homme-oiseau, se qui calma l'Austrien. Eledhwen décida donc de dresser le campement. Thelwyndia se réveilla au grand soulagement d'Amras. Il releva les yeux au ciel mais ne vit plus l'homme-oiseau qui les avait sauvés la vie...

* * *


Eledhwen s'assit près d'Amras et de Thelwyndia. Ceux-ci était couché dans l'herbe fraîche de la nuit. L'hybride sentait encore son coeur débattre même s'il savait que le démon était partie.

-Est-ce que tout va bien? demanda le garde en chef.

Amras s'assit à son tour et regarda son oncle puis baissa les yeux.

-Ce démon ne vous a pas fait de mal au moins?

L'hybride fit non de la tête. Son oncle lui dit de dormir puisque dès l'aube ils partiraient. Amras s'endormit près de Thelwyndia qui n'avait pas bouger d'un cil.

* * *


Amras et Thelwyndia furent réveillés par un battement d'aile et un bruit dans la forêt. Le duo se leva d'un bond, prêts à se défendre. Un tigre blanc sorti de la forêt sidérant Amras mais faisant sauter de joie Thelwyndia.

-Tingrey!!! Viens ici mellon! Je suis heureuse de te revoir. Voici mon compagnon quand je suis devenue orpheline.

Une larme se versa sur la joue de l'Aèroise. Un souvenir amer lui était revenu à l'esprit. Un harfang des neiges se déposa devant Amras, ce qui les fit sursauter. L'oiseau n'avait pas l'air d'avoir peur des deux elfes. L'hybride approcha sa main vers le harfang. Celui-ci, au lieu de s'enfuir, enfonça sa tête dans la paume de la main d'Amras.

-Je crois qu'il veut devenir ton familier, lui dit Thelwyndia.

-C'est ce qu'il m'a dit. lui dit Amras.

-Qui? l'oiseau?

-Oui.

-Je ne savais pas que tu savais parler aux animaux.

-Non je ne peux que les comprendre.

Ils restèrent éveiller jusqu'au levé du soleil. Les deux familiers partirent avant que tous les autres ne se réveillent. Et ils partir en direction de la province de Basal.

Chapitre 5
[À venir]


Dernière édition par Amras le Mer 20 Fév - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aerandir.forumsactifs.com
 
L'empereur Amras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Napoléon Bonaparte, Empereur des Français
» Je suis Amras Calaelen
» L'Empereur le plus naze
» L'Empereur passant ses troupes en revue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aerandir :: Partie RP :: Présentation-
Sauter vers: